Un article dans la NR du 03 07 2014

 Contournement : l'association se bat toujours

L'Association pour le contournement de La Châtre a tenu son assemblée générale, vendredi dernier.

Les élus locaux, Nicolas Forissier et Michel Blin, respectivement maires de La Châtre et de Montgivray, et Serge Descout, vice-président du conseil général, étaient présents pour répondre aux questions et s'exprimer sur le sujet.

Cela fait plus de quarante ans que le contournement de La Châtre par les poids lourds est évoqué. De nombreuses études ont été réalisées mais le nerf de la guerre, c'est le financement. Il y a désormais urgence pour voir avancer rapidement le projet, sachant que les prochains mois ne faciliteront pas le projet, la région Centre devant être rattachée à des départements très endettés.

Parallèlement, il y a urgence pour le pont du Lion d'argent, dont la dégradation avance progressivement. Là encore, l'association appelle le conseil général à faire quelque chose rapidement avant que la ville soit coupée en deux si ce dernier venait à s'effondrer. L'enveloppe nécessaire est estimée entre 800.000 et un million d'euros. « Nous sommes très inquiets, d'autant que le trafic des poids lourds dans notre ville devrait encore augmenter dans les années à venir. Le péage de transit des poids lourds qui va remplacer l'écotaxe concernera l'A20 et la N145. Pour éviter cette taxe, les transporteurs seront forcément tentés de passer par chez nous. Il faut que les travaux débutent rapidement si nous ne voulons pas être le Larzac du Berry », explique Jean Gauriat, président.

Une réunion va être organisée avec le conseil général et les partenaires concernés d'ici la fin juillet, ainsi qu'avec les maires du Blanc et de Villedieu pour mener une action commune.

Share